Le destin de Tirania repose entre vos mains. Qui serez vous?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Adam Baylin [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité

MessageSujet: Adam Baylin [terminée] Dim 30 Nov - 23:54

Baylin Adam

Physionomie
FEAT Hei - Darker Than Black
 



Je suis un grand homme. Non pas par mon charisme ou parce que j'ai fait de grandes choses, mais bien parce que je mesure un mètre quatre-vingt quinze. Bon, suffit de regarder ma photo d'identité pour voir la gueule que j'ai, hein ?

Mes yeux bleus, de cette couleur abyssale, contrastent avec mes cheveux noirs de jais. Vous remarquerez rapidement que je porte une cicatrice à l'oeil gauche, et que ce dernier est nettement plus clair que l'autre. La raison en est simple : je suis à moitié aveugle. J'ai perdu la vue de cet oeil mais détrompez-vous, ça ne m'empêche pas d'être un excellent archer. Il m'arrive de porter un cache-oeil, ce détail dépend de mon humeur du moment. Le regard mauvais en permanence, je suis pourtant capable d'éprouver des sentiments. Une peau rasée de près surplombe ma gorge, ornée elle d'une chaîne en argent à laquelle pend une plaque de métal avec trois lettres gravées dessus : J. D. Y.

Je suis d'une ossature plutôt moyenne, et ma nature me pousse à être relativement musclé pour tous les efforts physiques que je fais au quotidien. Ah ! Je porte deux piercing à l'oreille droite, aussi. Pour le fun. Parce que ça fait rebelle, j'kiffe. Je suis probablement parmi les premiers hommes à porter ce genre de bijoux, mais même si le métal que je porte attire le regard, ça ne m'empêche pas de le porter.

Il paraît que je pourrais être un tombeur, si je me donnais la peine de sourire. Le problème, c'est que non seulement j'suis pas jovial, mais en plus je n'cherche pas à me caser. Quelques nuits sympathiques, une fille par-ci et une autre par-là, mais jamais rien de sérieux. Parce que ma vie, je la voue à la recherche d'une seule femme, et même si j'n'ai jamais vu son visage et que je ne l'ai probablement jamais vue, je sais que lorsque je la rencontrerais, je ne pourrais pas me tromper. Ce sera elle, et je le saurais.

Je m'habille généralement de chemises que je laisse partiellement ou complètement ouvertes, et je ne me sépare jamais de ma veste en cuir noir. Le tout surplombant pratiquement toujours des pantalons en flanelle, je passe presque systématiquement pour un loubard et ça m'fait franchement ni chaud ni froid.

  Mon image

informations

NOM - Baylin
PRÉNOM - Adam, mais il se fait appeler Fury
AGE - 21 ans
RACE - Lycan
GROUPE CHOISI - Citoyen
ORIENTATION SEXUELLE / SEXE - Jeniphile / Masculin
POUVOIR - Anticipation des mouvements
ARME - Arc

----------------------------------------------------------------
Derrière votre écran

Prénom/Pseudo: River'
Age: 20 ans
Passion: Ecriture, Lecture, Piano, Loups
Comment avez vous découvert le forum ? : Je stalke
Qu'es ce que vous en pensez ? : Beaucoup de bleu, pis c'est écrit tout pitit et moua je vois que dalle, mais j'suis bigleuse alors c'ma faute. Mais j'aime bien, c'est chouette le bleu. Ca va avec les yeux d'Adam *o*

caractère

Adam n'est pas le genre de personne qu'on remarque rapidement. Discret dans la mesure du possible, il ne se fait voir que quand il se bat. Combatif et bagarreur, il lui arrive de chercher les ennuis rien que pour le plaisir de se défouler. Depuis la mort de son frère, Adam a développé une fureur qui ne le quitte jamais et fait partie intégrante de sa vie. Il apparaît au premier regard comme un connard égoïste que rien ne peut atteindre. Il semble ne pas éprouver la moindre susceptibilité ni la moindre compassion, et est même davantage antipathique que sociable. Ne servant que ses propres intérêts, Adam est un indépendant que rien n'écartera de son chemin, et certainement pas quelqu'un qui a besoin d'aide. Il passera à côté sans même porter un regard à la personne, et pourra même se prêter au jeu de la cruauté en achevant un être trop pitoyable à ses yeux. Particulièrement solitaire, il ne cherche aucune compagnie, que ce soit celle de ses semblables ou d'autres créatures. Il se complaît dans son existence silencieuse et vide d'interactions sociales, et on peut de ce fait le décrire comme étant taciturne. Il n'est pas bavard, et même plutôt silencieux. De son point de vue, sa vie ne regarde que lui et celle des autres ne l'intéresse pas.

Derrière cet être impulsif, pourtant, se cache une profonde peur de l'attachement. Autrefois totalement asocial, il a pourtant fini par s'attacher inaltérablement à son petit frère Noah, et la mort de ce dernier à marqué dans l'esprit d'Adam la mort de son enfance et de son innocence. Sous cette carapace d'apparence infaillible, un jeune lycan extrêmement loyal se cache. Téméraire et même courageux, il n'hésitera pas une seconde à protéger les siens face à un danger quelconque, et sa vie ne comptera jamais autant que celles de ceux qu'il aime, à ses yeux. Exclusif, il fait preuve d'une jalousie extrême lorsque ses proches semblent donner leur attention à quelqu'un d'autre que lui, mais il est protecteur jusqu'à la mort et préférera donner sa vie plutôt que voir mourir l'un des siens. Doté d'un sens de la camaraderie très développé, il cache cependant parfaitement ce trait de sa personnalité sous un aspect égoïste voire même sous une méchanceté feinte. Au fond, finalement, Adam n'est qu'un gamin qui a trop perdu, et qui aujourd'hui à peur d'être encore abandonné. Tout ce qu'il demande, c'est ne plus souffrir.

histoire

Je n'ai pas eu une enfance difficile, mais mes parents ont adopté un gamin de deux ans déjà bien compliqué. J'ai jamais eu un caractère très malléable, et je suis plutôt du genre à entrer en conflit direct à la moindre occasion. Buté, agressif, il a fallu longtemps avant qu'on se rende compte que la colère qui m'a toujours habité était liée à ma nature animale. Tout petit, je me montrais déjà extrêmement indépendant. Je n'appréciais pas les gosses de mon âge et je préférais leur taper dessus et jouer à la loi du plus fort. Je n'étais pas ce qu'on peut appeler en enfant sociable et ouvert, mais il m'arrivait cependant à de rares occasions, de donner ma confiance à certains de mes semblables. En présence de mes véritables amis, ceux que je considérais comme mes proches, je me montrais d'une solidarité exemplaire et d'un sens de la protection extrême. J'allais jusqu'à m'opposer à un danger pour les protéger. J'étais pas l'incarnation de l'élève modèle, et j'avais plutôt tendance à en faire le moins possible. Je me maintenais à une moyenne de douze sans efforts et ne cherchais pas à faire mieux. Malgré l'obsession du corps enseignant et de mes parents à tenter de me pousser toujours plus haut, je restais buté et me complaisais dans mon niveau moyen.

Durant onze ans, j'ai passé chaque vacances scolaires dans le chalet de mes parents adoptifs, en montagne, et il n'y a que là-bas que je devenais un enfant calme et épanoui. La nature, les grands espaces, le tir à l'arc et surtout, la faune sauvage, toutes ces conditions semblaient nécessaires à mon bien-être. Dès que nous retournions en ville, le gentil petit Adam disparaissait pour laisser place au monstre insupportable et hyper-actif. Il y avait une meute, là-bas, une meute de loups. La nuit nous les entendions hurler, et il était avéré que cette meute ne touchait pas au bétail des hommes, aussi personne dans le petit village où nous avions notre chalet, n'avait de griefs envers ces animaux. Depuis tout jeune, j'avais pris l'habitude de voir, chaque soir lorsque j'étais dans ce chalet, un immense animal immaculé se tenir à l'orée de la forêt, derrière la maison. Il m'observait, dans ma chambre, pendant des heures entières. Et moi, derrière la fenêtre, je n'avais non plus de cesse de le contempler, l'admirer. Dès que je le pouvais, je disparaissais dans les bois et cherchais ses traces, mais toujours je finissais par perdre ma piste. A défaut d'être un excellent archer, je n'étais visiblement pas un bon traqueur.

L'hiver de mes quatorze ans, en pleine crise d'adolescence, je filais après une énième dispute familiale et passais deux nuits et deux jours seul, dans la forêt, avec aucun autre vêtement que ceux que j'avais sur le dos en quittant le chalet familial. Je réapparaissais deux jours plus tard, les vêtements sales et du sang les tâchant, avec une trace de morsure sur le flanc droit. Je ne racontais jamais à personne ce qui était arrivé lors de cette fugue, mais tous les adultes témoins de ma blessure jugèrent les loups comme des monstres assoiffés de sang et moi, comme un miraculé ayant survécu à l'attaque d'une meute entière. La vérité, c'est qu'un enfant de treize ans n'a aucune chance face à une meute, surtout si l'un de ses membres a déjà planté ses crocs dans la proie. Si je suis revenu vivant, c'est simplement parce qu'avant de me faire mordre, j'avais connu ma première métamorphose. Le froid de la première nuit avait déclenché le processus et j'étais devenu loup pendant deux jours, afin de survivre. Mais allez raconter a vos parents adoptifs que vous aviez mérité cette morsure parce que vous aviez voulu jouer les héros en intégrant une meute qui n'était pas la votre. Je ne pouvais pas révéler la vérité, d'autant que moi-même, à treize ans, je doutais de la réalité de ce que je croyais avoir vécu.

Après cet incident, il y en eut de plus en plus. Environ une fois par mois, et vous devinerez aisément quelle nuit, je perdais le contrôle de mon corps et des crocs se développaient dans ma bouche. Mon corps se couvrait de poils et mon esprit s'embrumait, de sorte que je ne reconnaissais pas ma propre famille. La première pleine lune qui suivit mon incident avec les loups, mes parents se levèrent en pleine nuit en entendant beaucoup de bruit dans ma chambre. Pensant que j'avais fait un cauchemars, ils furent bien surpris de retrouver un loup endormi dans mon lit. Ils le chassèrent à grands bruits, et je détalais dans la nuit hors du chalet, pour retrouver le couvert de la forêt. Je rentrais le lendemain matin, nu comme un ver, et mes parents me racontaient la chance folle que j'avais eu de vouloir faire un bivouac la veille puisqu'un loup sanguinaire s'était introduit dans ma chambre à la recherche de chair fraîche. Si soulagés à l'idée de me retrouver vivant, ils ne pensèrent pas à me demander pourquoi je n'avais pas de vêtements ...

Ayant fait le rapprochement assez aisément entre le loup et l'absence de vêtements à mon réveil, je décidais de m'isoler tous les mois lors de la même nuit, pour ne plus affoler mes parents et pour prévoir les prochaines fois d'avoir des fringues à mon retour. Je déposais donc une pile d'habits dans une corbeille en osier, dans une cabane de trappeur au fond des bois, et me laissais aller au froid en début de soirée, nu devant l'abris, avant de filer dans les bois jusqu'à l'aube. Dès le lever du soleil, quand mes sensations humaines revenaient lentement, je repartais sans vraiment savoir pourquoi jusqu'à la cabane, et quand j'arrivais à quatre pattes, humain, nu, devant l'endroit, je me réjouissais d'avoir un instinct si fort. Je m'habillais et rentrais chez moi, l'air de rien, et plus personne ne vit de loup psychopathe se reposer dans mon lit après ça.

Je passais mon adolescence ainsi, à cacher ma nature animale à tout le monde et à chercher le moyen d'expliquer mes métamorphoses de manière rationnelle. Adopté très jeune, je n'avais pas la moindre idée d'où je venais et de qui étaient mes parents biologiques. Je devenais dès lors un élève particulièrement prometteur et bûcheur, et les matières scientifiques devinrent aux yeux des adultes, ma grande passion. La vérité, c'est que tout ça m'emmerdait royalement, mais que la génétique était pour l'heure ma seule chance de trouver des traces de mon passé et donc, éventuellement, d'avoir des réponses à mes questions. Parce qu'honnêtement, je doute que tous les enfants adoptés aient par définition la capacité de se changer en loups les soirs de pleine lune.

Il ne me fallut pas moins de trois ans pour retrouver le premier indice jusqu'à mes origines, et il se manifestait en un acte de naissance datant de dix-sept ans avec pour seule information intéressante, le lieu de ma venue au monde. J'entreprenais alors un voyage à travers plusieurs mois pour tenter de remonter le cours de ma vie, et trouvais dans les hautes montagnes une petite famille ayant un unique enfant de deux ans mon cadet, qui semblait filer le parfait bonheur. Je pensais d'abord à une grosse erreur ou au déménagement de ma propre famille au profit de celle-ci. Mais en me renseignant dans ce village-ci, on m'apprenait que cette famille habitait là depuis de nombreuses générations et qu'aucune autre famille n'avait habité la maison depuis ses origines. Je prenais alors la décision de rester quelques temps pour observer les manies de cette famille, et la pleine lune arrivant me donna grande satisfaction. Le soir-même, je vis les trois membres fermer chaque sortie possible à double tour et se maintenir à l'intérieur, comme s'ils voulaient que personne n'entre ... Ou ne sorte. Moi-même, je risquais de me changer en loup durant cette sombre nuit. Et ça ne manqua pas. Je n'eu le temps que de voir le jeune garçon sortir de la maison et me lancer un regard flou, avant de sentir les changements de la métamorphose opérer en moi. En tout cas, c'était raté, cette famille avait certes d'étranges coutumes, mais elle était humaine.

Je rentrais chez moi le lendemain, dépité à l'idée que toutes mes tentatives depuis trois ans avaient été vaines. Mais quelques mois plus tard, l'espoir revint sous la forme d'un gamin de seize ans, les cheveux châtains, les yeux d'un vert que je n'aurais jamais soupçonné être frère du bleu ornant les miens. Et pourtant, Noah se présenta comme mon cadet, et il m'annonça que j'avais dix-huit ans depuis trois semaines sans même que j'ai le temps de lui poser une moindre question. Il ajouta que j'avais été adopté et que, quelques mois plus tôt, j'étais venu chez nos parents et lui parce que je les cherchais. Il m'avoua aussi que de notre famille, il était le seul dépourvu de la capacité de transformation et que cette question était restée en suspens depuis qu'elle s'était avérée être vraie. Noah ne pouvait pas se changer en loup, et moi j'étais incapable de gérer la métamorphose. Nous passâmes presque deux ans ensemble, à apprendre à nous connaître sans que nos parents respectifs n'en sachent rien. Probablement les deux plus belles années de nos vies, parce que j'avais enfin trouvé un ami loyal et lui, il avait trouvé le grand frère qu'on lui avait arraché à sa venue au monde.

J'ai fini par faire la rencontre de mes parents biologiques. Parait-ils qu'ils avaient peur de ce qu'ils avaient engendré, et qu'ils ont senti à la naissance de Noah que j'étais un danger pour lui. C'est la raison pour laquelle j'ai été placé dans une autre meute qui elle, n'a jamais été en mesure de comprendre ce que j'étais. Il ne m'a pas fallu longtemps pour décider de rejoindre les miens et de leur pardonner leurs erreurs passées, mais il m'en a fallu encore moins pour les quitter à nouveau. A quelques mois de mes vingt-et-un ans, lors d'une nuit ordinaire durant laquelle je tentais, avec Noah, de maîtriser ma métamorphose, je finissais la soirée en lycan au lieu de loup, et j'abattais mon petit frère sans le moindre état d'âme, avec pour seul souvenir à mon réveil, que le cri déchirant de mon cadet qui s'éteignait dans la nuit noire. Dès mon réveil en tant qu'humain, couvert du sang de mon propre frère, je quittais définitivement le territoire de ma meute et disparaissais définitivement de leur vie, sans même savoir ce qu'ils avaient fait du corps de mon cadet. Je découvrais durant mon errance, une ville du nom de Dyvtalnia, et décidais d'y fixer mon propre territoire pour ne plus vagabonder.
(c) fiche crée par rits-u sur libre graph


Dernière édition par Adam Baylin le Mar 16 Déc - 9:37, édité 34 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Adam Baylin [terminée] Lun 1 Déc - 0:43

Bienvenue Adam. Ca fait plaisir de te savoir ici Raven =3 vraiment
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Adam Baylin [terminée] Dim 7 Déc - 12:22

J'ai fini ma fiche, si ça intéresse quelqu'un ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
humain

Messages : 68
Droks : 121
Date d'inscription : 25/10/2014
Camps : Inconue
Double-Compte : Nyroc Wolfen

MessageSujet: Re: Adam Baylin [terminée] Dim 7 Déc - 14:30

Une personne où il a des point en commun avec Nyroc ! Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Adam Baylin [terminée] Dim 7 Déc - 15:54

Bienvenue, par contre, tu vas devenir le roi de l'anachronisme tu sais enfin je dis ça je dis rien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Adam Baylin [terminée] Jeu 11 Déc - 0:01

Bouhia ! Merci pour votre accueil !

Je pense avoir terminé, cette fois, n'hésitez pas à me dire si vous souhaitez que j'apporte d'autres modification, je n'ai pas le souvenirs de tous les détails de ma conversation avec Camille et je m'en excuse :a:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Adam Baylin [terminée] Ven 12 Déc - 20:23


    Eeeeeeeeet voici le passage de la-dite Camille !
    On a discuté effectivement de quelques points via Skype et je constate que tu as plutôt bien rattrapé la plupart d'entre eux ! Il n'y a plus tellement ce soucis de compréhension du sens de l'histoire, même si le point du petit frère Noah, que je n'avais pas pu lire au premier passage, m'a relativement troublée je l'avoue. C't'histoire de famille !

    Pour le reste, comme je disais plus haut, les incohérences ont été corrigées et les anachronismes que j'avais lu sont partis ! Dans le physique tu parles encore du Basketball, c'est la seule chose qui m'a encore un peu chiffonner. Je pense qu'en parler au passé serait une meilleure idée, en partant du principe que ton personnage y jouait avant et qu'il n'a plus l'occasion de le faire par le décalage de temps. Mais c'est encore plus ou moins possible, s'il jette des objets dans des paniers ou ce genre de choses, même si je suis convaincue moi-même que le mot "panier" n'est pas réellement le mot pour décrire ce à quoi je pense actuellement.

    J'ai certainement oublié de le préciser lors de notre petite conversation, pardon mais comme je l'avais dis j'étais un peu entre deux rives à ce moment-là et mes idées n'ont pas entièrement suivit. Tout ça pour en venir à dire que le pouvoir de ton personnage me dérange un petit peu. Les humains, de base, ne sont que des humains. Et l'on connait parfaitement les limites d'un corps humain. Si l'on se permet de donner des pouvoirs aux autres espèces c'est principalement parce qu'on ne connait pas les spécificités de leur corps, comme la création de flammes pour les démons, la manipulation de la végétation pour les elfes -oui, tout ça c'est cliché mais ça fait bonne base- et pour ce point un humain ne peut pas changer de forme. J'entends par là que le pouvoir de ton personnage qui consiste à changer d'apparence, pour ce que j'en ai compris, n'est pas "valide" avec le code génétique fixe de ton humain.

    Si tu te demandes pourquoi j'ai mis ce valide entre guillemets, c'est parce que je ne trouve pas le bon mot en français pour décrire ma pensée, encore une fois. Je sais qu'en anglais on dirait "doesn't suit" mais bon. ^^"
    Après rapide passage d'un chaton sauvage il s'avère que je peux dire "ne s'accorde pas". owo

    L'autre point qui pourrait poser problème, ça reste "l'âge" de ton personnage. Il a fait l'armée, donc sur ce point c'est cohérent, mais qu'il soit étudiant à l'académie à cet âge-là n'est pas très correct. Pour faire exemple le personnage de Dereck, Dereck Welligston a 21 ans en apparence, certes juste en apparence, mais étant donné que c'est l'apparence qui prime et qu'il a été placé dans les citoyens, je pense qu'il serait plus convenable que tu y sois placé aussi. Je dis ça pour t'éviter de devoir rajeunir ton personnage et donc te farcir de refaire l'histoire. Après, si ça peut te rassurer, tu ne serais pas le seul citoyen, il y a aussi Dudoviksm pour les Dyamar, Dereck et prochainement Semaliel pour les Esakam et Aurion ainsi que Aheshke pour les rebelles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Adam Baylin [terminée] Sam 13 Déc - 10:09

Camille je suis désolée désolée désolée désolée ...

Je vais refaire une partie de ma fiche parce que j'ai des changements à apporter TT

*tend ses doigts pour se faire taper*
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Adam Baylin [terminée] Sam 13 Déc - 16:23

    Il n'y a pas le moindre soucis, ne t'en fais pas pour ça, je suis désolée de te faire tant modifier ta fiche mais je suis certaine que la prochaine fois sera la bonne ! Si tu as encore la moindre hésitation, n'hésite pas à venir me joindre sur skype, je t'apporterais les lanternes que je peux apporter.

    Je te souhaite à nouveau bon courage et te remercies encore de ta patience et de ta compréhension !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Adam Baylin [terminée] Mar 16 Déc - 9:39

Et voualaaaa !!! Cette fois, je pense que c'est bon 8D

Juste pour expliquer une petite chose : Etant donné que les loups-garous sont des êtres imaginaires et que les avis sont partagés en réalité, en ce qui concerne la transformation partielle ou totale en loup, je me suis permise d'utiliser les deux formes pour Adam. N'hésitez pas à me dire si ça pose problème, sachant qu'aucune des deux formes ne le rends spectaculairement fort ou autre. Il a seulement deux formes possibles, la forme lupine étant la transformation qu'il obtient à la pleine lune, et le lycan étant le résultat d'une colère sourde.

Voilà voilà 8D

EDIT : Raaaah j'ai oublié le borgne !!! *va changer encore un truc*
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Adam Baylin [terminée] Mar 16 Déc - 17:14

Je me permet en tant que fan d'ésotérisme et autres choses faisant partie du folklore, d'intervenir. Tout d'abord tu as doté Adam de deux formes qui sont au final assez antagoniste. Pour faire simple, la forme lupine ou forme animale, est la forme la plus typique d'un changeur ou si j'utilise des termes barbares, un métamorphe. Donc en résumé, un état second où l'homme devient bête. Pour le lycan c'est bien plus compliqué. Il garde sa forme humaine, mais se fait doté de capacités physique accrue du fait de son côté loup tout en conservant les sens et les organes humains. Je pense qu'il te serait plus favorable de choisir l'une des deux formes et non les deux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 71
Droks : 102
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Adam Baylin [terminée] Ven 19 Déc - 13:17

FICHE ABANDONNÉE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Adam Baylin [terminée]

Revenir en haut Aller en bas

Adam Baylin [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» « Marie-Antoinette a plus de seins que moi en faîtes. » • {PV Adam Cooper} {Terminé}
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dyvtalnia Academy ::  :: Présentations :: Présentations Abandonnées-