Le destin de Tirania repose entre vos mains. Qui serez vous?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Misery World |Talijalan & Cirth|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité

MessageSujet: Misery World |Talijalan & Cirth| Jeu 24 Avr - 19:13


Misery World


A nouveau la brise soufflait, portant avec elle l’odeur nauséabonde des quartiers malfamés. La senteur de la chair putride des cadavres d’animaux ou parfois d’enfants qui trainaient, cachés dans les recoins les plus sombres du faubourg puis celui de l’humidité sur le bois pourri des quelques habitations délabrées qu’il y avait. Cet étrange parfum ne faisait que donner des haut-le-cœur à la jeune fille qui recouvrit à ce moment là son nez, avec  une sorte de tissu en toile qui lui formait une sorte d’écharpe, essayant de respirer le moins possible pour ne pas être pris par une envie de vomir. Pourtant elle avait déjà vécu dans ce quartier pendant une longue période de sa vie autant en tant qu’enfant qu’en tant que prostituée. Un frisson lui traversa toute l’échine. Était-ce du dégoût ? Ou peut-être de l’effroi ? Les deux sans doute. Cirth jeta un coup d’œil vers un vieillard lépreux emmitouflé dans un vieux morceau de drap troué d’une couleur qui laissait deviner à quel point il était usagé et dévoré par les mites. Son regard bleu pâle était remplie d’une compassion débordante pour ces gens qui essayaient de survivre comme ils pouvaient dans ces conditions de vie misérable, certain se battant contre la famine tout comme elle avait fait en étant gamine, d’autre se battant contre la maladie et ceux qui arrivaient encore à surmonter toutes ces misères n’étaient pas forcément les meilleures personnes au monde. Voleurs, brigands, violeurs, tueurs, vermines… Ils leur arrivaient de former des petits groupes qui s’amusaient ensuite à se faire des guéguerres entres eux pour se créer des « territoires », pour se donner de l’importance et surtout intimider pour obtenir tout ce qu’ils pourraient demander.C’était justement le cas des quelques adolescents qui essayaient de se donner un genre en trainant en groupe, l’un volant au passage la pomme qu’un gamin avait réussi à se procurer auprès d’une vieille femme. L’apprentie chevalière fronça les sourcils, se dirigeant vers le jeune garçon qui avait volé le fruit et qui avait d’ailleurs déjà croqué à l’intérieur avant de le regarder froidement. Elle le toisait du regard, il faisait quelques centimètre de plus qu’elle et un rictus moqueur s’était dessiné sur le coin de ses lèvres alors qu’il l’examinait.

« Qu’est-ce s’tu veux ? »

Elle poussa un long soupir, lançant vivement sa main vers le col du gamin avant de l’obliger à se pencher. Son regard devenant encore plus glacial tandis que de la main qui le maintenait, laissait jaillir quelques étincelles menaçant de prendre sur l'étoffe. Elle sentait le tremblement des membres du garçon alors que ses potes restaient derrière lui pétrifier par la scène qui avait lieu sous leurs yeux. Un étrange sourire étira les coins des lèvres de la jeune femme, il était moqueur à son tour.

« Tu as trois seconde pour me donner cette pomme… Un. Le garçon tenta une résistance en se redressant mais elle renforça davantage sa poigne, le menaçant à nouveau avec des étincelles. Deux… Il blêmit de plus en plus en sentant l’odeur du tissu brûler. Tro.. »

Il montra la pomme qui avait déjà été entamée, une sueur froide coulant sur sa tempe. Cirth lui tapota la tête, prenant un air supérieur avant de prendre le fruit puis ensuite repousser violemment le délinquant à une bonne distance d’elle. Le garçon prit la poudre d'escampette avec ses potes, trop honteux d'avoir été rabaissé par une femme, de petite taille en plus. Elle émit un petit ricanement avant d'aller vers le petit garçon encore apeuré par la scène et de lui sourire, s'accroupissant face à lui, tendant la nourriture qu'on lui avait dérobé.Celui-ci regarda la pomme avec un tel engouement que cela la fit presque sourire, se remémorant des passages comme celui durant son enfance. Il la prit, souriant à Cirth avant de croquer directement à l’intérieur, disparaissant par la suite dans une petite maisonnette dans laquelle on pouvait distinguer une femme, sa mère sans doute, regardé par la fenêtre fissurée. Après cet évènement, la jeune femme s'en retourna pour continuer à examiner les lieux jusqu'à voir une silhouette qui lui était familière. La princesse ? Qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire en ces lieux ? Elle se dirigea vers celle-ci, assez lentement afin d'être bien sûr de ne pas se tromper sur la personne puis s'arrêta à quelques mètres.

« Vous ne devriez pas trainer dans ce genre d’endroit vous savez ? C’est risqué. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
vampire

Messages : 265
Droks : 462
Date d'inscription : 02/03/2014
Camps : Dyamar
Double-Compte : Dorian et Aheshke sont skyzophrène avec moi
Age : 20

Qui suis-je?
Age ::
Rang ::
INVENTAIRE ::

MessageSujet: Re: Misery World |Talijalan & Cirth| Jeu 24 Avr - 21:22



feat. Cirth


Misery World

You? Here? Why?



J'ai beau ne pas être de la même naissance que toi,
avoir un coeur qui bat au ralentit,
j'ai tout de même un coeur pour venir en aide aux autres.






Talijalan & Cirth

La nuit était maintenant tombé sur Tirania. Elle allait sans aucun doute se faire disputer par son oncle pour ne pas être rentré au château. Mais elle en avait cure. Ils avaient encore besoin d'elle ici. Les habitants des quartiers pauvres avaient besoin d'elle, ils avaient besoin d'aide. Beaucoup pensait à tord que la princesse était une égoiste et une hypocrite. Ils pensaient également qu'en réalité, elle ne faisait que de bonne action uniquement pour se faire bien voir. Faux entièrement faux. Talijalan venait en aide aux Tiraniens car c'était son rôle en temps que futur souveraine de veiller sur son peuple.  

Après avoir apporté des vêtements et de la nourriture à l'orphelinat du quartier, la belle blonde déambula dans les rues sans craindre de faire une mauvaise rencontre. Et puis si c'était le cas, elle avait toujours son épée avec elle. Talijalan vint en aide à plusieurs personnes en leurs offrants plusieurs de ses nombreux sourires qui vous réchauffe le cœur. Son oncle n'avait jamais comprit pourquoi elle attachait tant d'importance à la populace. Et elle n'avait jamais comprit pourquoi il ne s'était jamais plus occupé du bien être de son peuple.


Il n'y avait plus beaucoup de personne dans les rues maintenant. Presque tout le monde était rentré chez soit, mis à pars quelques gamins qui continuaient à jouer contre les ordres que leurs donnaient leurs mères. Cela fit sourire la jeune fille. C'était ce genre de chose qu'elle aurait aimé connaître. Elle aurait aimé pouvoir connaître ses moments où sa mère lui aurait dit qu'il était temps qu'elle rentre à la maison, qu'elle avait assez joué dehors et qu'elle, petite fille qu'elle aurait été, aurait répondu oui oui tout en continuant de joué avec d'autres enfants avant de finir par se faire enguirlander par sa mère pour ne pas avoir obéit. Oui, elle aurait tellement aimé avoir une petite vie comme les autres enfants, connaître la joie d'avoir de vrai parents.

Talijalan s'arreta finalement de marcher quand elle vit un jeune homme qui était en train de martyriser un pauvre petit garçon. Lui et sa bande contre un petit garçon, c'était vraiment honteux. Cependant, alors qu'elle allait intervenir, la jeune fille aux cheveux blond clair fut devancé par une autre jeune fille qui avait du apercevoir la scène également. Elle resta donc en retrait pour observer et prête à intervenir si jamais cela tournait au vinaigre.

La princesse reconnue rapidement sa camarade, Cirth quand elle se retourna vers elle après avoir mit une bonne raclé à l’opportuniste. Elle se rapprocha d'elle avant de déclaré.

« Vous ne devriez pas trainer dans ce genre d’endroit vous savez ? C’est risqué. »

Un rire passa entre les lèvres de la vampire quand l'hybride arriva devant elle. Elle savait très bien que c'était risqué, mais ce n'était pas la première fois qu'elle venait.

-Je peux te dire la même chose, si c'est risqué pour moi cela l'est aussi pour toi. Mais je te vois venir, mon statue ne change rien je n'ai pas plus d'importance que toi.


Elle s'étira, avant de regarder sa camarade de classe quelques peux intrigué de sa présence ici.

-J'étais venue apporté de l'aide ici, et toi que fais tu ici si cela est si risqué?  

© Code de Anéa pour N-U

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dyvtalnia-academy.forumactif.org
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Misery World |Talijalan & Cirth| Ven 2 Mai - 17:49




Depuis le début elle n’avait nullement remarqué la présence de la princesse, sans doute parce qu’il lui paraissait normal que ce genre de personne n’ait rien à faire dans un lieu aussi malfamé que ce quartier. Quoi que justement elle aurait peut-être dû ? C’est quand justement quelque chose d’anormal apparait qu’on s’en rend rapidement compte. Alors ne pas l’avoir remarqué depuis le début ? Cirth avait toujours eu cette tendance à ne pas faire vraiment attention aux autres, son comportement solitaire devait certainement en être la cause, après tout pourquoi agir ainsi alors qu’on est souvent mieux seul ? Un fin sourire étira les lèvres de la jeune femme en entendant le rire du vampire mais elle ne put avant tout réprimander un sursaut ne s’attendant à une réaction aussi infantile qui prônait parfaitement l’insouciance de la princesse. De l’insouciance ? Peut-être complètement mais elle avait l’air de vouloir ignorer la misère de cet endroit ou d’y remédier en allant combler les habitants de sa présence. Cette princesse était sans aucun doute quelqu’un de malin, en gagnant le cœur des habitants de ce quartier elle aura plus de chance de se voir aimer de tous quand elle montra sur le trône. Mais le tout n’ai pas de se faire aimer du peuple ni de leur faire des promesses infaisable, il faut qu’elle arrive à les extirper de cet endroit, du moins de le rénover et permettre à beaucoup d’entre eux d’avoir une vie plus décente.

-Je peux te dire la même chose, si c'est risqué pour moi cela l'est aussi pour toi. Mais je te vois venir, mon statue ne change rien je n'ai pas plus d'importance que toi.

Son regard pâle pris une expression beaucoup plus surprise aux paroles de Talijalan, d’un côté elle avait clairement raison mais d’un autre, elle avait tort. En quoi ? Premièrement, elle avait tort de penser que cet endroit est risqué pour Cirth car elle  vient d’ici, c’est le lieu où elle aurait vu le jour mais contrairement à beaucoup, elle a décidé que ce ne sera pas ici qu’elle le verra s’éteindre. Cependant ce n’est pas parce que l’orpheline a vécu quelque chose en ce lieu que c’est le genre de sujet qu’elle aime aborder, préférant justement l’éviter  Elle a des connaissances en ce lieu plus ou moins appréciables, détestables, des vivants et des disparus. Dans le cas où elle avait raison, c’était qu’elle n’avait pas plus d’importance que Cirth mais…

« Sans vouloir vous offensez, votre vie n’est peut-être pas plus importante que la mienne mais vous avez largement de quoi la rendre et puis je pense que le peuple attend beaucoup de vous. On ne nait pas important, on le devient. » A-t-elle susurrée dans un soupir.

Quelques fois, il lui arrivait de se retourner et de suspecter certaines personnes d’écouter la conversation qu’elle avait la princesse. Pas qu’elle la sous-estimait mais le problème de ce quartier est qu’il y a beau avoir des personnes au tempérament sympathique, d’autres sont un petit peu plus sournoises et n’hésiteront pas à lui bondir dessus à la moindre occasion afin de procéder à un troc entre le palais et lui. La vie de Talijalan en échange d’une énorme somme d’argent ou autre. Les gens ici sont tellement désespérés qu’ils pourraient réellement en arrivait à là et dire tout haut qu’elle était la princesse serait d’autant plus risqué.

-J'étais venue apporter de l'aide ici, et toi que fais tu ici si cela est si risqué?  

Le fin sourire qui s’était dessiné sur ses lèvres s’est évaporé à ce moment précis, son visage devenant légèrement plus pâle avant qu’elle détourne le regard. Pourquoi a-t-il fallut qu’elle lui pose cette question ? Un soupir s’échappa de ses lèvres entrouvertes tandis qu’elle cherchait désespérément un moyen de fuir la question ou du moins la contourner. Mentir serait sans doute une bonne chose, le seul problème c’est qu’elle ne savait pas le faire et qu’on verrait tout de suite qu’elle essaye de s’échapper mais autant tenter le coup sans paraître déstabilisée bien que ce soit difficile pour l'instant.

« Eh bien… J-Je patrouille tout simplement et je me balade. »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
vampire

Messages : 265
Droks : 462
Date d'inscription : 02/03/2014
Camps : Dyamar
Double-Compte : Dorian et Aheshke sont skyzophrène avec moi
Age : 20

Qui suis-je?
Age ::
Rang ::
INVENTAIRE ::

MessageSujet: Re: Misery World |Talijalan & Cirth| Mar 6 Mai - 11:19



feat. Cirth


Misery World

You? Here? Why?



J'ai beau ne pas être de la même naissance que toi,
avoir un coeur qui bat au ralentit,
j'ai tout de même un coeur pour venir en aide aux autres.






Talijalan & Cirth





La belle princesse se rendit rapidement compte que la demoiselle qui était en face d'elle lui mentait. Son rythme cardiaque augmentait, signe typique chez un menteur. Mais elle n'allait pas lui en tenir rigueur, si elle ne voulait pas lui dire c'était son choix. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres tandis qu'elle hochait légèrement la tête.

La princesse jeta un coup d'oeil aux personnes qui les entouraient et son regard tomba sur un groupe suspect. Depuis son arrivé, ils n'avaient pas bouger et bien que leur lèvres bougeaient, aucun mots ne sortaient de leur bouche. Ils surveillaient quelqu'un, hors les deux personnes susceptible d’être suspecter ici était soi elle, soit sa camarade.









Talijalan se retourna donc vers sa camarade. Un sourire se dessina sur ses lèvres pour faire comme si de rien n'était. Elles devaient déguerpir de la, avant que le groupe d'homme la bas leur tombe dessus. Mais surtout, elles devaient faire mine de rien, sinon, si ils avaient quelque chose contre l'une d'entre elle, ils lanceraient toute suite l'offensif. La princesse se mit a coté de Cirth et lui prit le bras comme elle avait l'habitude de faire avec n'importe qui.

-Que dirais tu que nous marchons un peu pour discuter?




[/color]
[/color][/color]
© Code de Anéa pour N-U
[color][color]



[/color][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dyvtalnia-academy.forumactif.org
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Misery World |Talijalan & Cirth| Mar 6 Mai - 18:51



A voir le sourire de la princesse, celle-ci devait sans doute avoir compris que quelque chose clochait dans le comportement de la jeune femme. Bien plus âgée qu’elle pourtant, elle devait sembler être infantile aux yeux du vampire bien qu’elle ait ses raisons de vouloir mentir sur le pourquoi elle est en ce lieu. Un sentiment de culpabilité nouait ses entrailles, si celle-ci n’avait pas compris qu’il s’agissait d’un mensonge sans doute ça ne lui ferait pas cet effet là cependant il se trouve que c’est exactement l’inverse qui se produit ne faisant alors que l’enfoncer. Elle baissa légèrement la tête avant de se mordre doucement le coin de la lèvre inférieure, cherchant tout de même à s’excuser.

« Enfin c’est pas totalement ça mais presque… »

Il est vrai que le mensonge n’était qu’à moitié faux, il a bien une chose qu’elle faisait depuis qu’elle était dans ce quartier, c’était se balader. Cependant pas innocemment, il y avait bien un projet derrière et cela ne pouvait être que lié à son passé, c'est-à-dire, l’orphelinat. Cirth voulait s’assurer que tout allait bien là-bas, sachant que le système avait quelque peu changé en bien et que maintenant les adoptions étaient beaucoup plus fréquentes, elle voulait voir comment se portait les enfants, si les femmes qui s’étaient occupées d’elle comme si il s’agissait de leur fille étaient encore de ce monde. Tandis que l’hybride relevait la tête, son regard se fit fuyant, dans le but de cacher l’inquiétude qu’on y déchiffrait.

« Dites-moi, si jamais vous êtes passée à l’orphelinat... Est-ce que tout le monde va bien ? »

En suivant discrètement la trajectoire des yeux de Talie, Cirth tourna doucement la tête afin d’observer ce qui semblait attirer l’attention de la princesse. Apparemment c’était le même groupe de personnes suspectes qui les épiaient depuis le début de leur conversation. Se doutaient-ils du haut rang qu’avait la jeune femme avec qui elle discutait ou étaient-ils tout simplement attirés par la fait qu’elles pourraient toutes les deux posséder des choses qui pourraient les intéresser. Soudainement, elle sentit qu’on la prenait par le bras et eut un certain mouvement de recul comme pour sortir de l’emprise sans pour autant s’affoler. Ce n’était pas contre la princesse mais elle n’aimait pas entrer en contact avec qui que ce soit depuis ce qu’elle a vécu. Elle se méfie de tout le monde, il n’y a pas de bien ou de mal à ses yeux puisque l’homme bon possède un côté mauvais et l’homme mauvais possède un côté de bon.Enfin se faisant au final à l’idée d’être prise par le bras par la princesse, elle s’arrêta dans son mouvement de recul lié à la stupéfaction à la base, avant de se ranger à nouveau à ses côtés,malgré les quelques frémissement qui la traversaient de part en part du fait qu’elle n’était plus habituée au contact direct..

-Que dirais tu que nous marchons un peu pour discuter?

Un léger sourire éclaircit le visage de la jeune femme, amusée par le moyen d’esquiver les hommes de derrière. Cirth hocha doucement la tête s’apprêtant à se mêler au jeu de la princesse tandis qu’elle lui emboite le pas tout en jetant un regard discret vers la cause de leur déplacement.

« Je n’y vois aucun inconvénient… »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
vampire

Messages : 265
Droks : 462
Date d'inscription : 02/03/2014
Camps : Dyamar
Double-Compte : Dorian et Aheshke sont skyzophrène avec moi
Age : 20

Qui suis-je?
Age ::
Rang ::
INVENTAIRE ::

MessageSujet: Re: Misery World |Talijalan & Cirth| Mar 17 Juin - 7:32






Misery World
Talijalan  ▼ Cirth




-Tout le monde va bien a l'orphelinat, répondit la princesse en souriant à Cirth.

Les deux jeunes filles se mirent donc a déambuler dans les rues du quartier sans aucun but precis mis a pars echaper au homme qui les suivaient. Alors les deux camarades discutaient également de chose et d'autre comme deux amies le feraient naturellement. Riant quelque fois, une personne qui regardait se portrait ne se doutera pas un seul moment que Talijalan et Cirth esquivaient des hommes aux intentions douteuse.


La princesse jeta de nouveau un regard derrière elle. Ils étaient toujours la. Elle fronça les sourcils, bon sang mais que voulait il a la fin? Elle commençait vraiment à avoir un mauvais pressentiment et regrettait d'avoir refuser que Murtagh l'accompagne. Elle se tourna vers l'elfe aux cheveux rosée et lui murmura.

-Il semblerait que nos chers amis ne soient pas décidé à nous laisser en paix...

Sans rien ajouter de plus, la belle se mit a chercher un plan pour pouvoir se débarrasser d'eux. Elle ne voulait pas les attaquer de face car il était plus qu'elles, elles ne savaient pas de quel race ils étaient et ni même si elles avaient une chance de leur donner une bonne correction. Ce serait se tirer une balle dans le pied. Mais les deux jeunes femmes ne pouvaient pas non plus continuer à marcher comme ça dans les rues.







©Etyncelle2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dyvtalnia-academy.forumactif.org
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Misery World |Talijalan & Cirth| Dim 22 Juin - 15:19




-Tout le monde va bien à l'orphelinat

Le soulagement qu’elle éprouvait rien qu’en entendant cette affirmation, lui procurait une sensation de légèreté. Un long soupir s’échappa de ses lèvres entrouvertes tandis qu’elle fermait au même instant les yeux, quelques secondes, le temps d’un repos. Pour l’instant ils allaient bien tous mais avec cela ne pouvait être qu’éphémère pour l’instant avec les temps qui courent. Personne n’était à l’abri du danger et c’est ce qu’elle redoutait le plus pour les enfants de l’orphelinat qui n’avaient que ce bâtiment pour seul refuge et qui malheureusement n’était pas le plus salubre et le plus sécurisé malgré le rôle important qu’il possède. Elle rouvre les yeux, continuant de marcher aux côtés de la princesse après s’être légèrement habituée au contact, essayant de retenir au mieux son envie de fuite par respect pour Tali. Il y avait quelque chose d’assez inhabituelle en cette princesse, pas seulement du fait qu’elle soit venue dans ce genre de quartier seule mais aussi qu’elle ait pour priorité le bien être du peuple qu’il soit riche ou pauvre alors que beaucoup de courtisans ou détenteurs de principautés ne prendraient certainement pas en compte les besoins de la population, pouvant même aller jusqu’à l’éradiquer si jamais elle osait se revendiquer.

« Tali, quand tu montreras sur le trône un jour… Est-ce que tu pourras changer la condition de vie de ses gens ? »

Encore une fois elle jetait discrètement un regard derrière elle, interpelée par les rires un peu bouffis du groupe d’hommes. Etaient-ils complètement saouls ou c’était juste une preuve de plus que la bêtise est humaine ? Quand elle pense qu’elle possédait de ce sang, un frisson lui traversa l’échine. A leur différence, elle a connu la résilience et n’a pas sombré dans les baffons de la société humaine, du moins elle a réussi à en sortir avant de l’atteindre grâce à un certain chevalier sinon, elle serait différente de ce qu’elle est maintenant. Une autre chose qu’elle espérait par-dessus tout, c’était qu’elle n’ait jamais vu ces hommes dans son passé de prostituée car dans le cas contraire, il est donc possible qu’ils l’aient reconnues et qu’ils veuillent profiter d’elle et de la princesse, ce qu’elle ne laissera nullement faire.


-Il semblerait que nos chers amis ne soient pas décidés à nous laisser en paix...

Cirth fait une grimace, ça semblait assez évident maintenant que la fuite ne servait plus à rien, ils continueraient de les suivre jusqu’à ce qu’elles puissent se perdre dans le quartier ou qu’elles soient assez épuisées pour s’arrêter. Une chose au moins est sûre, se perdre ici pour la jeune hybride est impossible, elle a vécu bien trop longtemps dans cet endroit sordide pour avoir oublié ses moindres cachettes et recoins. Le groupe d’hommes se rapprochaient de plus en plus d’elles, un étrange sourire étirant leurs lèvres dévoilant des dents noircis par la sorte d’alcool noirâtre que les gens de ce quartier avaient l’habitude de prendre pour se réchauffer pendant l’hiver. Elle déglutit doucement, réprimandant un frisson de dégoût. La semi-elfe déplaça lentement sa main contre le pommeau de son épée, prête à la dégainer à la moindre attaque ou tentatives d’approches plus ou moins charnelles.

« On dit que la meilleure des défenses c’est l’attaque… Autant vérifier tout de suite.»

Revenir en haut Aller en bas
avatar
vampire

Messages : 265
Droks : 462
Date d'inscription : 02/03/2014
Camps : Dyamar
Double-Compte : Dorian et Aheshke sont skyzophrène avec moi
Age : 20

Qui suis-je?
Age ::
Rang ::
INVENTAIRE ::

MessageSujet: Re: Misery World |Talijalan & Cirth| Lun 30 Juin - 15:19






Misery World
Talijalan  ▼ Cirth




« Tali, quand tu montreras sur le trône un jour… Est-ce que tu pourras changer la condition de vie de ses gens ? »

Un sourire triste se dessina sur les lèvres de la jeune princesse. Cela faisait maintenant plusieurs mois qu'elle essayait de convincre son oncle de faire quelque chose pour ses personnes qui n'avaient pas  à vivre dans de tel condition. Et tout ce qu'elle avait réussi à obtenir pour le moment c'était aider l'orphelinat. Tali avait du batailler dur pour obtenir ceci car son oncle jugeait ses dépenses futiles et qu'ils avaient mieux a faire en ses temps sombre que de d’occupé d'enfants sans parents et qu'ils n'avaient cas se débrouiller seul.

La douce se rappelait avec amertume de cette soirée où ils avaient eu cette discutions.  Tous deux étaient dans le petit salon quand Talijalan decida d'aborder le sujet. Dans les mains, elle tenait un des carnets de bord de sa mere, ce n'était pas son journal intime bien qu'elle livrait ses sentiments a propos de ce qui se passait dans le royaume. Dans ses carnets à la couverture de cuir, elle decrivait les actions qu'elle menait pour une vie meilleure dans le royaume de Tirania, les evenements qui s'y passait... A plusieurs reprise, la jeune fille avait lu que sa mere aidait les orphelinats. Curieuse Tali demanda a son oncle qu'es ce qu'était devenu le projet de sa mere. Mais la réponse fut directe et froide : il n'avait pas de temps a perdre avec des gamins sans parents. Blessée par ses propos car elle était elle même une gamine sans parents, elle était partie dans ses appartements avec comme promesse de ne pas abandonner ses enfants ni se quartier.

-J'y travail déjà, mais le roi s'en contre fiche et ne m'aide absolument pas au contraire. Mais je te promet, que je ferais tout pour changer les conditions de vie des gens qui sont ici, déclara t-elle en regardant la jeune femme dans les yeux.

Un nouveau regard en arrière. L'un des hommes regardaient presque tout le temps Cirth, comme si il la connaissait. La princesse fronça les sourcils, que voulaient ils? Chacune des volontés auxquels la princesse pouvait pensé n'avait rien de bon. Alors qu'elle allait parler à Cirth pour l'informer de ses inquietude, elle vit cette dernière porter sa main au pommeau de son épée.

-On dit que la meilleure défense c'est l'attaque, autant vérifié maintenant.

Talijalan n'eut pas le temps de répondre à sa camarade que les hommes qui avaient vu l'action venir, s'élançaient vers elles. Tout cela sentait le roussi, alors aussi rapidement que possible, la princesse sortit son épée de son fourreau pour parer une attaque. Elle jeta rapidement un coup d'oeil a Cirth. Sur trois assayants, deux étaient sur elle. Fillant un coup de pied dans le ventre de l'homme qui s'écroula au sol, la princesse alla aider la demoiselle elfe. Du moins essayer. Car avant même qu'elle puisse faire le moindre geste contre l'un des hommes, la nuque se brisa dans craquement sec et elle tomba au sol.








©Etyncelle2014

_________________________________
   
   
   
Anariel Va Fae -
All men must die
But we are women

   @LADY

Everybody wants to rule the world:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dyvtalnia-academy.forumactif.org
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Misery World |Talijalan & Cirth| Mar 19 Aoû - 19:38




-J'y travaille déjà, mais le roi s'en contre fiche et ne m'aide absolument pas au contraire. Mais je te promets, que je ferais tout pour changer les conditions de vie des gens qui sont ici, déclara t-elle en regardant la jeune femme dans les yeux.

Comment expliquer qu’elle avait été parfaitement sûre que le roi actuel s’en contrefichait du sort de la population de ce quartier ? Tout simplement car cela faisait maintenant plusieurs années qu’il était dans cet état qui est pire que pitoyable alors que le peuple déclare ne plus se sentir en sûreté avec tous les groupes de bandits qui rôdent dans les environs. Ou encore un autre exemple, le nombre de fois où l’orphelinat d’où elle provient, a envoyé des lettres à la royauté pour les informer des problèmes de ravitaillements qu’il subit, que ce soit en nourriture ou en couverture car oui, avec le problème d’insécurité beaucoup d’enfants se retrouvent orphelins parce que leurs se sont fait assassinés dans la rue ou sont morts de faim. Cirth ne pouvait que féliciter le roi d’être incapable de gouverner correctement son royaume. C’était triste de penser ainsi, mais depuis qu’elle avait intégré l’académie, elle avait de moins envie de faire partie de la garde royale même si Lorrenz en fait partie et qu’il est tout de même une exception dans la règle des bourges du quartier riche. L’hybride fit claquer sa langue contre son palais, roulant les yeux. Certaines fois elle se demandait si elle ne devrait pas se mettre en tête d’un groupe de rébellion afin de renverser le pouvoir actuel ou essayer de faire une assez forte pression pour qu’il se décide enfin à bouger son royal postérieur. Et plus le temps passait plus elle envisageait vraiment d’utiliser les compétences qu’elle apprenait pour se rebeller contre la royauté, pas contre Talie mais contre son oncle qui commençait sérieusement à négliger la majorité de la population de Tirania. La jeune femme poussa un long soupir avant d’accorder un sourire franc à la princesse, après tout, ce n’était pas de sa faute si elle était la nièce d’un homme aussi idiot.

« Eh bien Talie… Sache que si tu as besoin d’aide dans ton projet, je serai là pour t’aider. Elle jette un regard autour d’elle, observant les gens paisibles du quartier. Et je pense qu’ils voudront t’y aider aussi. »

A nouveau elle entendait les gloussements des hommes derrière elles et Dieu seul sait qu’elle avait horreur de ce type d’homme, qui en plus d’avoir des airs d’ivrognes passaient leurs journées à chercher des putains pour se vider un peu. Quoi de plus normal, même une femme hétéro préférerait devenir lesbienne au lieu d’avoir une relation avec l’un d’entre eux. Elles ne pouvaient plus vraiment presser le pas, ils allaient se douter qu’elles essayaient de les fuir  donc ils agiraient très rapidement. Du moins maladroitement étant donné leur état. A peine elle avait posé la main contre le pommeau de son épée qu’ils s’étaient jetés sur elles. Ils avaient vu l’action venir ? Ou c’était dans leur plan de les attaquer dés qu’ils étaient assez près ? La semi-elfe fit volte-face sortant par la même occasion son épée qu’elle dédoubla dans l’immédiat, autant être efficace de suite dans la défense. Elle avait réussi à bloquer  le premier assaillant mais le deuxième en avait profité pour lui donner un coup dans le plexus solaire, causant un mal fou à la jeune femme qui recula brusquement avec la vue quelque peu troublée par le choc. Si le coup avait été plus violent, elle aurait chuté et la suite n’aurait pas bonne pour elle. La main  posée contre là où l’homme avait frappé, elle reprenait sa respiration qui a été brutalement coupée avant de bloquer à nouveau un coup mais cette fois-ci, lorsque le même homme s’apprêtait à recommencer la même attaque, elle lui asséna un coup de genoux dans la tête, l’envoyant valdinguer à quelques mètres. Sous l’inquiétude, elle jeta un regard vers Talie qui venait vers elle pour l’aider jusqu’à ce qu’elle tombe à terre dans un fracas épouvantable. Cirth regardait le corps inerte de la princesse avec un regard horrifié qui se tourna peu à peu  en une sorte rage. Des flammes bleues firent leur apparition sur les lames de la jeune femme qui lança l’une d’entre elles sur l’assaillant de sa camarade,  transperçant la chair de sa cuisse et brisant son os avant que le feu commence à se propager sur le tissu de ses vêtements à une vitesse hallucinante. Les deux autres étaient choqués de voir ce qui arrivait à leur complice, ils se jetèrent donc sur Cirth afin de l’immobiliser mais celle-ci donna un coup de coude dans l’estomac de l’un qui a dégobillé un liquide verdâtre dans la violence du heurt. Répugnant. Il grogna toussotant avant de s’essuyer la bouche du revers de sa manche tandis que son camarade, la retenait par les épaules. Leur visage de près lui était familier et c’est seulement en voyant le sourire de celui qui était en face d’elle, qu’elle avait compris leur but.

« J’espère qu’on ne t’a pas trop manqué… Catin. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
vampire

Messages : 265
Droks : 462
Date d'inscription : 02/03/2014
Camps : Dyamar
Double-Compte : Dorian et Aheshke sont skyzophrène avec moi
Age : 20

Qui suis-je?
Age ::
Rang ::
INVENTAIRE ::

MessageSujet: Re: Misery World |Talijalan & Cirth| Dim 28 Sep - 15:58

Talijalan Lajak Khaleesi a écrit:





Misery World
Talijalan  ▼ Cirth




Tout c'était passer si vite et maintenant le corps sans vie de la princesse jonchaient le sol boueux. Sa tête gardant une inclinaison anormale par rapport à son corps qui montrait bien que la nuque était brisée. Cela ne suffisait pas à tué un vampire, mais cela suffisait bien assez pour le mettre hors d'état de nuire pendant un petit moment. Incapable de faire quoi que se soit, l'esprit de la princesse ne put qu'envoyer un message de détresse aux animaux alentours avant se perdre.

Elle avait échoué, lamentablement échoué dans sa tentative pour sa camarade et son amie. A son réveil, elle aurait honte, tellement honte. Comment pourrait elle gouverner et protéger tout un pays d'un mal encore pire que cela alors qu'elle n'était même pas capable de protéger une seule personne et elle même. La vérité lui foutrait une claque dans la gueule en lui hurlant a quel point elle était faible et incapable de quoi que se soit. Si elle avait apprit à se battre depuis l'age ou elle était capable de tenir une arme, elle ne demeurait pas moins qu'une incapable.

Qu'allait il donc ce passer maintenant? Elle n'en avait aucune idée. Qu'es ce qui allait lui arrivée à elle et à Cirth? Elle avait bien une idée mais ne préférait pas l'imaginer. Plus tot resté morte que d'y penser. Le seul espoir de la princesse était que les animaux alentours répondent à son appel et vient les aider. Talie ne voyait pas ce qui se passait, pourtant elle aurait aimée car ce ne fut pas n'importe qui qui débarqua. Ce fut Welgor, la petite dragonne banchatre qui bien que loin de sa maîtresse avait entendu son appel a l'aide et était venu le plus vite possible. Décendant du ciel a une vitesse folle en fonçant sur les hommes qui tenait la jeune fille aux cheveux roses cendrée, la gueule grande ouverte bien qu'incapable de cracher du feu, la dragonne effraya les hommes qui lâchèrent la demoiselle en reculant. Grondant, elle se posa bruyamment près de Cirth prête a en découdre avec ceux qui avait fait du mal à Talijalan.





©Etyncelle2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dyvtalnia-academy.forumactif.org
avatar
démon

Messages : 8
Droks : 35
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 20

Qui suis-je?
Age ::
Rang ::
INVENTAIRE ::

MessageSujet: Re: Misery World |Talijalan & Cirth| Sam 11 Oct - 1:11

Ignis était en train de profiter de l'une de ses classique promenade nocturne. La nuit était son moment préféré de la journée; tous ses sens étaient en éveille et grâce à son regard perçant il pouvait distinguer le moindre mouvement tout en profitant du confort d'être caché par les ombres. C'est alors qu'il entendit...entendre? Non, ce n'était pas un son, mais un appel. Un appel au secours qu'il n'entendait pas mais qu'il...sentait. Oui, c'était ça. Sa nature animale lui indiquait qu'on l'appelais à l'aide. Ignis tendit ses oreilles félines pour mieux capter le signal et, guidé par son instinct, se dirigea vers le quartier mal-fréquenté.
Ce n'était pas la première fois que ses pieds foulaient les toits des maisons de ce quartier. Lors de l'une de ses expédition ( ou plutôt lors de l'une des très nombreuses fois où il s'était perdu ), le démon s'était retrouvé dans ce coins de la ville, qu'il avait d'ailleurs trouvé fort intéressant, avec son lot de complots, de trahisons, de pleures de cries et de combats. Il était donc revenue un certains nombres de fois ( dans la mesure qu'il réussissait à retrouver le chemin ). Il arriva enfin à la source du signal et s'arrêta sur le toit où il se trouvait pour découvrir en contrebas une scène bien étrange.
Une jeune fille était affalée au sol.
" C'est elle qui m'a appelé"
Mais la jeune fille semblait dans un sale état, complètement asso...oh...
"Mmm...il me semble que quelqu'un avec la tête tournée à un tel angle n'est pas assommée mais décédé. Visiblement je suis arrivé trop tard. Remarque, ça n'aurait pas changé grand chose!"
Ce n'est pas comme si Ignis ne pouvait pas affronter la bande de gugusse mal fringué, il a suffisamment  de tours de passe passe pour bien les dérouter. Seulement, il était un amateur de spectacle, et il restait un acte à celui-ci. La seconde demoiselle venait de se faire capturer par la bande de guignoles. Visiblement, ça allait chauffer.
"Devrais-je intervenir?"
C'est alors qu'un bruit suivit d'une éclipse arriva. D'un coup, Ignis se retourna pour se retrouver nez à nez face à un dragon; ou plutôt, nez à crocs, car le félin eu biiiien le temps de pouvoir observer la dentition de la bête de biiiien près, cette dernière n'ayant visiblement par remarqué la chose se trouvant sur le toit qu'elle venait de frôler.
Ce petit incident déséquilibra Ignis, mais plus encore, provoqua une réaction chez le démon qui ne lui était par arrivé depuis longtemps. Sous le coup d'une émotion forte, comme une soudaine terreur, Ignis perdait le contrôle de sa partie féline et se transformait; et cette transformation finissa de déséquilibrer le démon, qui tomba.
C'est donc, comme sortie de nulle part, un drôle de petit chat à deux queues qui s'écrasa sur la fille au cheveux rose. Ignis ne put déclarer qu'une chose:
"-Maou?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Misery World |Talijalan & Cirth| Dim 16 Nov - 17:55

C’est donc comme ça que ça allait finir ? Elle allait devoir reprendre un service que depuis maintenant 1 an elle évite ? Ils étaient là pour elle et également pour la princesse apparemment. Enfin ils l’étaient jusqu’à ce que l’un des trois abrutis brise la nuque de celle-ci. La seule chose qui venait à son esprit était l’échec. Oui, elle avait autant échoué dans la protection de Talijalan que dans sa propre protection que ce soit par rapport à son identité ou les actions qui allaient suivre. La jeune fille ne savait plus si lutter en valait la peine pour le moment et dans tous les cas, à quoi bon ? Ses bras étaient complètement bloqués par la poigne d’un des hommes et même si elle y mettrait toute sa vigueur, sa petite taille ne rivaliserait pas avec le poids de l’autre. A nouveau il resserra ses doigts contre sa chair lorsque son camarade s’approcha dangereusement des jambes de la jeune femme. Sa main se glissait sur l’une d’entre elles qu’il souleva lentement, tâtant avec une frivolité écœurante la courbe qui remontait jusqu’à son entrejambe. Elle aurait eu envie de hurler mais sa gorge trop serrée pour ça, l’en empêchait tant le dégoût, l’effroi, la réminiscence de son passé ne faisait que la tourmenter, inlassablement. Elle eu ensuite envie de vomir quand les lèvres de celui-ci rentrèrent en contact avec sa peau en même temps qu’un rire malsain sortait de sa gorge, murmurant des paroles maintenant sourdes pour Cirth. Elle refusait ce qui se produisait.  En voyant sa tête se rapprocher de l’intérieur de sa jambe, elle ramena vivement l’autre vers la tête de celui-ci dans un effort musculaire presque intense, resserrant les cuisses afin de l’empêcher de bouger plus que ça voire même lui briser les os si possible. Et plus ça allait plus elle forçait contre son crâne, une rage aveugle dans son regard qui, au début était éteinte par l’échec. L’hybride devait se ressaisir au moins pour pouvoir s’en sortir  elle et ramener le corps de la princesse dans un lieu sûr. Les craquements osseux du crâne du violeur commençait à raisonner et se faire sentir, arrachant un sourire satisfait à la semi-elfe qui suite à un grondement terrible relâcha son emprise. Une immense ombre  se déploya au dessus du village suivit d’un cri strident et puissant dont la résonnance effraya plus d’un. Les gens se hâtèrent de rejoindre ce qui leur servait d’abris, les mères s’enfermaient avec leurs enfants autour d’elles, les plus jeunes s’agrippant à leur longue jupe en lin. Les deux hommes la relâchèrent brusquement, pétrifiés par la vue de la créature qui n’était autre que l’auteur de l’hurlement. Un dragon. Ou plutôt une dragonne.

« Qu’est-ce que… »

Il  n’y avait aucune explication a ce qui se produisait sous ses yeux. Là, à cet instant même, cet animal lui avait offert une chance de pouvoir se relever et prendre sa revanche. Son comportement quelque peu solitaire venait de se prendre un coup en se rendant compte que même si l’on refusait l’aide de quiconque, il viendra un jour où justement on en aura besoin. Et ce jour pour elle venait d’arriver. Se relevant avec empressement, la jeune femme attrapa la première lame enfoncée dans le sol avant de récupérer l’autre, qui se trouvait être ancrée dans le cadavre carbonisé du premier assaillant. Les deux autres hommes avaient quasiment repris leur esprit bien que maintenant une certaine hésitation à approcher plus, venait éclairer leurs prunelles dilatées par la peur.
L’hybride resserra ses doigts contre les poignées en métal de ses épées, les flammes bleutées se propageant à nouveau le long des lames mais avec une intensité beaucoup plus prépondérante qu’au premier usage. Sans doute la teneur de ses émotions avaient un impact sur son pouvoir, l’amplifiant davantage quand celui-ci s’avérait être plus fort que d’habitude. En même temps, sa meilleure amie venaient de se faire éclater la nuque sous ses yeux donc le pourcentage de survie est pire que minime et en plus de ça, on avait tenté de la violer. Il y avait à peu près assez pour la mettre hors d’elle. Un frisson de dégoût s’était répandu dans son dos en revoyant l’image des lèvres impudiques de l’homme, qui se frayaient lentement un chemin vers l’intérieur de sa cuisse. Alors que l’ambiance devenait de plus en plus tendue et que chacun s’apprêtait à lancer l’offensive, la semi-elfe senti une masse chuter sur son crâne, lui abaissant légèrement la tête avec la surprise.  C’était quoi ce bordel ? Elle resta quelques instants immobile avec la stupeur tandis qu’un miaulement se fit entendre.

« Maou ? »

Un chat ? Ses mains se posèrent délicatement sur le haut de son crâne tâtant doucement la fourrure encore douce du félin qui lui avait malencontreusement atterrit dessus. La dragonne avait dû effrayer la pauvre bête.  Les deux assaillants eux-mêmes avaient été stoppés dans leurs mouvements à l’apparition de l’animal, n’ayant pas complètement compris ce qui s’était produit. A voir leur air un peu absent, c’était le moment idéal pour mener une action qui pourrait les déstabiliser. Elle prit le chat, murmurant doucement à l’oreille de celui-ci.

« Je suis vraiment désolée pour ce qui va suivre. »

A peine ses lèvres s’étaient arrêtées de bouger, elle regarda vivement le plus vieux des deux hommes qui les avaient attaqué avant de faire quelques pas d’élan et de lui lancer à la figure le chat, déstabilisant complètement celui-ci avant de courir vers le plus jeune, un rictus étranges étirant les coins de sa bouche. Ils allaient regretter leur affront.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
démon

Messages : 8
Droks : 35
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 20

Qui suis-je?
Age ::
Rang ::
INVENTAIRE ::

MessageSujet: Re: Misery World |Talijalan & Cirth| Dim 16 Nov - 22:17

Ouïe ça fait mal! Cela faisait longtemps que Ignis n'était pas tombé d'une telle hauteur mais heureusement pour lui il avait la tête dure. Il essaya de se redresser avant de se rendre compte qu'il était toujours sous sa forme de chat.
"Bon, ça pourrait être pire"
Le sol se mit à tanguer. Hey...mais...le sol est...poilu?! Ma parole, ce n'est pas le sol, c'est une chose! Une chose poilu et rose! Comme...les cheveux de la fille qu'il observait un peu plus tôt. Par une incroyable déduction, Ignis conclue qu'il se trouvait sur la tête de la fameuse miss. Soudain une main apparue et commença à se glisser dans son pelage en le caressant. La jeune fille avait la peau douce et de long doigt. Ce genre d'attention plaisait toujours au démon qui se mis à ronronner de contentement. Une seconde main apparu pour le soulever délicatement avant que la demoiselle ne lui murmure à l'oreille:
"-Je suis vraiment désolée pour ce qui va suivre"
Hein? Mais pourquoi elle...oh...nonnonnonnon!!!!
"-Nyaaaaaaa!!!!!"
Le miaulement de protestation d'Ignis ne servit à rien. Il fut projeter en direction d'un bonhomme à l'hygiène douteuse. Franchement, comment peut-on lancer ainsi un mignon petit chat?! bon si, des tas de personnes rêveraient de pouvoir le balancer contre un mur en guise de revanche, mais c'était la première fois qu'il voyait cette fille! En même tant, vu dans quelle situation elle se trouvait, faire diversion avec un chat était une excellente idée, il devait bien le reconnaître. Surtout qu'Ignis n'aurait pas hésité à agir de la même manière. En fait, si un jour il avait la possibilité de jeter quelqu'un comme une vulgaire arme, il le ferait à coup sûr. En attendant, ce qui est fait est fait; alors autant en profiter et s'amuser.
"Que la baston commence!"
Sur cette pensée, Ignis dégaina ses griffes qui se plantèrent profondément dans le visage du gars. L'homme commença à pousser des cris qui redoublèrent d'intensité quand le petit chat se mis à le lacérer. D'un coup de main, l'ivrogne envoya le petit félin au sol.
"-Tu va voir salle bête!"
Sur ces mots, il leva sa jambe dans le but d'écraser le chat. Ignis eu un petit ricanement, dans la mesure où il pouvait ricaner. Il se concentra, et l'homme fit un bond quand le félin se transforma sous ses yeux en un jeune garçon au regard malicieux. D'un bond agile, Ignis se leva et d'un coup de pied bien placer il augmenta la probabilité de stérilité de son agresseur de 80%. Ce dernier se retrouva plié en deux. Le démon en profita pour lui asséné un coup à la nuque qui l'étala au sol. L'homme semblait KO.
"Allez, un dernier pour la route! "
Ignis prit son élan avant de sauter sur le dos de sa victime qui exprima sa douleur par un râle. Après quelque assauts, il s'arrêta et essuya ses griffes sur la tenue du gars avant de reculer. Maintenant, l'homme est parfaitement KO. Le félin s'étira. Pour une fois, il avait bien réussi sa retransformation et avait pu bien s'amuser, mais ce n'était pas fini. Un peu plus loin la catapulteuse de chat se battait contre le dernier survivant du groupe d'agresseurs. Elle bougeait avec une vitesse et une rapidité hypnotisante, et ses lames brillaient d'un feu qui semblait raisonner avec la lueur sauvage qui éclairait son regard. Son adversaire n'avait aucune chance. Mais voilà, malgré toute l'admiration que lui inspirait la guerrière, il gardait une certaine rencoeur d'avoir été balancé comme un vulgaire sac à patates. Il remarqua une flaque d'eau près des deux combattants. Juste ce qu'il lui fallait. Il se concentra et forma une bulle d'eau d'une taille tout à fais convenable. Avec un grand effort, il projeta la bulle dans les jambes de la jeune fille qui tomba. Voilà, sa vengeance était accomplie. Il savait pertinemment que cette farce n'allait pas empêcher la demoiselle de remporter son combat, elle est bien trop douée face à l'autre larve humanoïde. Il n'avait pas utilisé ses pouvoirs dans ce but, c'était juste pour la déstabiliser.
Après son forfait, Ignis s'appuya contre un mur à l'ombre dans le but d'observer le combat. C'est alors que son instinct s’éveilla. Quelque chose allait arriver. Il se tourna vers le cadavre qui n'avait pas bougé, ce qui est logique puisque c'est un cadavre. Mais il y avait quelque chose d'étrange....il le sentait. Son instinct le lui disait. Avec la discrétion d'un chat, il s'approcha doucement du corps et s'accroupit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire

Messages : 265
Droks : 462
Date d'inscription : 02/03/2014
Camps : Dyamar
Double-Compte : Dorian et Aheshke sont skyzophrène avec moi
Age : 20

Qui suis-je?
Age ::
Rang ::
INVENTAIRE ::

MessageSujet: Re: Misery World |Talijalan & Cirth| Sam 22 Nov - 14:39






Misery World
Talijalan  ▼ Cirth




Alors qu'un matou-se-transformant-en-humain était entré dans la danse, Welgor ne perdit pas de temps pour donner des puissants coups de pâtes aux hommes encore en vie qui jonchait le sol pour les achever. Le thorax de ses derniers se retrouvait briser en petit morceau ne leur laissant aucune chance de survie. S'en prendre à Talijalan-aux-cheveux-d-argent avait été la pire idée que ses hommes avaient pu avoir de toute leur vie, maintenant, il en payait les conséquences.

La dame-aux-yeux-de-glace, le matou-se-transformant-en-humain et la dragonne virent rapidement à bout des hommes qui en plus avait été rejoint par des amis de ses derniers. Il ne restait maintenant que des corps au sol, du sang et une tête qui avait été arrachée par Welgor. La petite dragonne-aux-ecailles-de-neige rejoignit alors le corps sans vie de la compagne-d-ame-et-de-coeur dont la nuque avait été brisé. C'était une vampire, elle allait revenir à la vie, cela ne devait pas la tuer, il fallait plus que ça pour revenir à la vie. Son esprit frôla celui de la princesse, mais rien, l'esprit de la jeune femme était fermé.

Bats-toi. Allez, bats-toi. Ce n'est pas comme si c'était la première fois, tu ne peux pas laisser Cirth toute seule. C'était donc ce que se répétait la princesse alors que sont esprit voyageait entre la lumière et les ténèbres dans l'incapacité de rejoindre son corps. Ses yeux s'ouvrirent alors. Elle avait retrouvé le chemin. Son corps et sa nuque étaient douloureux, et il lui fallut quelques secondes pour retrouver ses sens. Aussi tôt, une horrible odeur de sang vint lui chatouiller les narines. Bon sang que c'était, il passé. Qu'était-il arrivé à Cirth? Non-non non, s'il lui était arrivé du mal, elle ne se le pardonnerait jamais. Ses yeux virent alors Welgor puis un humain/chat ou truc comme ça qu'elle n'avait jamais vu auparavant, mais ce n'était qu'un détail sans importance. Elle ne voyait pas Cirth. Talijalan se releva alors avec l'aide de Welgor, tandis que dans sa tête, la dragonne partageait ses souvenirs de l'affrontement lui offrant par la même occasion, un sacré mal de crâne.

-Cirth? Je ne vois pas Cirth





©Etyncelle2014

_________________________________
   
   
   
Anariel Va Fae -
All men must die
But we are women

   @LADY

Everybody wants to rule the world:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dyvtalnia-academy.forumactif.org

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Misery World |Talijalan & Cirth|

Revenir en haut Aller en bas

Misery World |Talijalan & Cirth|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dyvtalnia Academy ::  :: Administration :: Archive :: Archives RP-